home Economie Quitter la rat race du salariat ? Découvrez tout ce qui tourne autour

Quitter la rat race du salariat ? Découvrez tout ce qui tourne autour

Que vous inspire cette expression « Métro-boulot-dodo » ? Elle indique le mode de vie habituel qui consiste à exercer une activité professionnelle rémunérée et à gagner en contrepartie un salaire permettant d’assouvir à ses besoins et ses envies, ainsi qu’à ceux de sa famille. En terme clair, elle sous-entend le train-train journalier qui se traduit par se rendre au boulot pour taffer, puis revenir chez soi pour dormir. Cette routine ne vous permet pas d’avoir de temps pour d’autres choses de grande importance. Les anglophones utilisent une autre appellation pour ça : la rat race. Pensez-vous quitter la rat race ? C’est à chacun de décider. Mais il faudra au préalable analyser objectivement tous les angles de la situation. Découvrez notre analyse dans cet article.

Qu’est ce que la « rat race » ?

Littéralement, elle signifie la “course du rat”. Elle fait référence à un rat, ou à un rongeur qui passe des heures à courir dans sa roue ou à divaguer dans un labyrinthe. C’est un schéma dans lequel le rongeur galope beaucoup et longtemps sans véritablement avancer.

Cette expression fait allusion au mode de vie du plus grand nombre au sein de nos communautés modernes : le salariat. Elle met principalement en évidence, l’aspect négatif du salariat : un système où on travaille inlassablement sans réellement se développer, au moins financièrement, voire humainement. En effet, avec le salariat, vous n’avez plus droit à un revenu de travail mensuel si vous séchez le boulot ou le perdez. Dans ce cas, il serait difficile de pourvoir à vos besoins et à ceux de votre famille.

Faut-il quitter la rat race du salariat ?

Au regard de tout ce qui est déjà dit, on peut être tenté de répondre à l’affirmatif. Toutefois, il faut analyser plusieurs aspects de la chose. Nous vous proposons une liste de questions de grande importance pour vous aider à élargir votre point de vue et votre réflexion dans votre décision.

Votre revenu de travail, vous permet-il de vivre correctement, de subvenir à tous vos besoins et de satisfaire la grande partie de vos envies ?

Votre gagne-pain, a-t-il un sens pour vous ? Vous permet-il de vous élargir dans votre vie professionnelle ?

Vos heures de travail, piétinent-elles sur votre vie privée, votre vie de famille, votre vie sociale et vos loisirs ?

Votre travail, vous fatigue-t-il au point où vous ne consacrez plus d’énergie à d’autres activités secondaires ?

Vos relations avec vos confrères et votre employeur, sont-elles sociables ?

Êtes-vous considéré comme important par votre embaucheur et votre hiérarchie ?

Si vous répondez « oui » à ces différentes questions, pourquoi vouloir démissionner de votre travail ?

Toutefois, le salariat ne présente pas que des intérêts. Lorsque vous êtes salarié, vous vendez votre travail vos services en compensation d’une rémunération qui souvent n’est pas proportionnelle à l’effort fourni. Pour accroître votre revenu de travail, vous devez augmenter votre taux horaire et donc vos savoir-faire, ou effectuer des heures supplémentaires. Un autre inconvénient est que vous devez toujours demander de permission à votre patron pour vos absences en cas de force majeure, ou pour vos vacances. Si à défaut d’un revenu secondaire, vous n’épargnez pas pour motif de précaution ou pour la retraite, la situation pourrait devenir catastrophique en cas de perte d’emploi ou lorsque vous serez assigné à la retraite.

Ce que vous devez savoir si vous avez décidez de ne pas quitter le salariat

Vous avez décidé de ne pas quitter le statut de la rat race ? C’est bien! Cela suppose que vous avez répondu “oui” aux questions de la section précédente. C’est aussi une preuve que vous êtes bien épanouie et moins ennuyeux. Néanmoins, il y a des critères d’ordre économiques et financiers à ne pas occulter : l’indépendance financière, la sécurité financière et le revenu à l’horizon de la retraite. Ce sont des points culminants auxquels il faut s’attaquer.

En fait, l’approche d’indépendance financière vous aide à minimiser puis à résoudre les inconvénients de la rat race :

vous réduisez votre dépendance à votre salaire et à votre travail ;

vous augmentez votre capacité à réagir face aux imprévus de la vie ;

vous préparez votre retraite sans forcément dépendre des organismes traditionnels.

Nos astuces pour quitter la rat race du salariat ?

Vous projetez de quitter le salariat ? C’est super! Avec internet, les moyens, les méthodes et les conseils pour y arriver ne manquent pas. Voici comment procéder :

Tout en gardant votre boulot, vous pouvez créer votre propre entreprise en commençant par l’auto-entrepreneuriat ;

Commencer une activité sur le net ;

Investir en bourse ;

Créer un patrimoine immobilier ;

Jouer sur plusieurs tableaux.

Les moyens ne font pas défaut. Mais cela ne signifie pas que le changement de votre statut professionnel serait facile ou simple. Vous devez donc vous informer et vous former en lisant des livres et des articles sur Internet. Ces formations et ses différentes méthodes vous donnent l’accès à une communauté pour partager des opportunités, échanger, s’entraider et se motiver.

Sortir de la rat race du salariat, c’est se retrouver dans une autre race que ce soit celle de son entreprise, de la gérance de son parc immobilier et de ses locataires ou celle du suivi des investissements boursiers. Sans aucun doute, vous y gagerez en termes d’épanouissement dans votre nouvelle profession.

Quitter le salariat ou pas ?

Pour cette question, il n’y a pas de conseils définitifs ou d’avis formel à vous donner. C’est une question d’ordre personnelle. Nous vous convions de recueillir des avis et des témoignages et de vous offrir le temps de la réflexion. Toutefois, s’il y a un conseil définitif à donner, ce serait de s’adonner pour gagner son indépendance financière.