home Actualité Nos astuces et techniques pour payer moins cher votre contrôle technique

Nos astuces et techniques pour payer moins cher votre contrôle technique

Le contrôle technique est une obligation depuis 1992. Votre voiture doit être contrôlée au bout de 4 ans après sa mise en circulation, et chaque deux ans par la suite. C’était depuis le 20 mai 2018 qu’un nouveau contrôle technique est entré en vigueur. Il a suscité assez de paniques et plusieurs conducteurs se sont dépêchés pour faire tester leur voiture avant cette date. Quel sera l’effet du nouveau contrôle technique ? Quelle disposition prendre avant d’emmener son véhicule passé le contrôle ? Comment dénicher un contrôle technique pas cher ? Trouvez la réponse à ces différentes questions dans cet article.

Le nouveau contrôle technique

Le principal changement survenu depuis le 20 mai 2018 est le passage du nombre de points de contrôle de 123 à 132 et les défaillances de 453 à 606. Maintenant, les défaillances sont réparties en trois degrés de gravité : mineure, majeure ou critique. Selon le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), à peine 20 % des défaillances sont critiques. Et seules les déficiences majeures et critiques conduisent à une contre-visite obligatoire dans les deux mois.

Qu’en est-il des pénalités encourues ? Avant la réforme, si une automobile recevait un avis défavorable, le possédant avait jusqu’à deux mois suivant le contrôle initial pour le réparer. Avec la nouvelle réforme, une défaillance critique est systématiquement synonyme de contrôle technique, et ce, le même jour. Le conducteur ne pourra plus rouler en toute justice dès le lendemain du contrôle. Rappelons que la violation des obligations de contrôle technique est passible d’une amende de 135 €. En cas de surveillance par la police ou la gendarmerie, une décision d’immobilisation peut être prise par les forces de l’ordre. Dans ce genre de situation, la carte grise du conducteur est confisquée en attendant la présentation d’un contrôle technique en règle. Un automobiliste peut aussi remettre les réparations à plus tard dans un délai maximal de 2 mois. Il n’aura qu’à remiser sa voiture en le faisant remorquer jusqu’au garage qui se chargera de la réparation.

L’impact du nouveau contrôle technique sur le prix

Plus le nombre de points à contrôler augmente, l’inspection technique prendra aussi plus de temps. Il est donc logique que le prix augmente aussi. Toutefois, chaque professionnel mandaté peut fixer ses prix.

Selon une étude de Simplauto, le prix moyen de contrôle technique périodique en France est de 77,62 € pour les voitures particulières (essence et diesel confondus). Avant le 20 mai, les prix étaient de 69,08 €. Les prix ont donc connu un accroissement de 12,3%. Pour une même prestation, les prix varient en fonction des départements. Par exemple en Moselle, le prix moins cher est de 46,00 €, et le prix le plus cher est de 110,00 € en Haute-Savoie.

Trouver un contrôle technique pas cher

Pour esquiver une contre-visite, et donc réduire vos dépenses d’une vingtaine d’euros, il vaut mieux exécuter avant la date prévue, son contrôle technique. Entretenez aussi constamment votre véhicule. De plus, l’Association de Prévention Routière donne également une liste de points à vérifier en prévision du contrôle technique. Les points traités dans ce catalogue sont faciles à vérifier même sans être un professionnel. Découvrez les ici.

Dénicher un centre agréé pas cher

Pour trouver le meilleur centre, vous devez : apprécier les prix, élargir vos prospections, opter pour un contrôle technique gratuit, et profiter de promotions ponctuelles.

Apprécier les prix

Les centres de contrôle sont indépendants, et donc, ils peuvent fixer leurs tarifs sans aucune contrainte. De grands écarts de prix peuvent être constatés d’un centre à l’autre. Pour trouver le meilleur prix, vous devez vous servir des comparateurs en ligne pratiques et rapides. De nombreux sites vous accompagnent dans la recherche d’une agence agréée de contrôle technique pas cher. Ce sont des sites qui proposent fréquemment des promotions. N’hésitez pas à utiliser l’ensemble de ces comparateurs pour trouver le nec plus ultra prix. Toutefois, les disponibilités sont par moment limitées et les créneaux horaires contraignants. Faites-vos contrôles le matin de bonne heure pour bénéficier des meilleures réductions.

Élargir vos prospections

Élargissez vos investigations aux communes voisines, qui étant en dehors des municipalités peuvent offrir de bonnes prestations à meilleur prix. Vous pouvez également comparer les tarifs lorsque vous vous rendez dans une région pour y passer les vacances. Les différences de prix entre les départements peuvent aller du simple au double.

Un contrôle technique gratis

Une façon plus optimale de réduire vos dépenses est de choisir une option axée sur le principe du donnant donnant. Le site Controletechniquegratuit.com permet de supporter tout ou une partie du coût de l’examen. En retour, vous devez être disposé à répondre à des questions sur votre véhicule et votre vie de conducteur. Vous auriez aussi à fournir des documents comme : la copie du permis de conduire, de la carte grise, du certificat d’assurance, du dernier contrôle technique, les factures des réparations, etc. Plus vous livrez des données, plus le prix du contrôle va baisser. Ces informations recueillies seront ensuite vendues à des partenaires.

Profiter de promotions ponctuelles

Enfin, visitez souvent les sites officiels des agences de contrôles techniques mandatées. De bonnes surprises vous attendent. En effet, ils proposent régulièrement des ventes flash ou des réductions.

Voilà qui est clair, de nombreuses astuces existent pour trouver un contrôle technique pas cher.